antiphlogistique


antiphlogistique

antiphlogistique [ ɑ̃tiflɔʒistik ] adj. et n. m.
• 1793; de 1. anti- et phlogistique
Méd. (Vieilli) Qui combat les inflammations. anti-inflammatoire. N. m. La glace est un antiphlogistique.

antiphlogistique adjectif Vieux. Qui combat les inflammations.

⇒ANTI(-)PHLOGISTIQUE, (ANTIPHLOGISTIQUE, ANTI-PHLOGISTIQUE) adj.
A.— CHIM., vx. Chimie antiphlogistique, théorie antiphlogistique. Théorie proposée par Lavoisier sur la combustion par opposition à la théorie du phlogistique inventée par Stahl.
B.— MÉDECINE
1. [En parlant d'un traitement, d'une médication] Propre à prévenir ou combattre l'inflammation. Synon. anti-inflammatoire :
1. ... l'apothicaire certifia qu'il le guérirait lui-même, avec une pommade antiphlogistique de sa composition, et il donna son adresse...
FLAUBERT, Madame Bovary, t. 2, 1857, p. 153.
2. — C'est une inflammation du sang... grave affaire! répétait-il, en se suçant les lèvres. L'autre endossait lentement un carrick sur sa corpulente personne :
— Avec un traitement antiphlogistique, on peut encore sauver le général... Mais il est faible... ses tissus sont bien malades... Hé, hé! Ce sont des tissus de soixante ans.
P. ADAM, L'Enfant d'Austerlitz, 1902, p. 132.
Médecine antiphlogistique. Nom donné à la méthode de Broussais, qui fondait l'essentiel de sa thérapeutique sur l'emploi d'antiphlogistiques :
3. Je n'entreprendrai certainement pas de vous énumérer tous les systèmes de médecine qui se sont succédé et qui ont disparu tour à tour. Nous avons encore vu de nos jours la médecine antiphlogistique de Broussais, la médecine des contro-stimulants, ou rasorienne, sans compter la médecine homéopathique d'Hahnemann se disputer les faveurs du public.
C. BERNARD, Principes de méd. exp., 1878, p. 28.
Au fig. et iron. [En parlant d'une pers.] Sans flamme, impassible, insensible :
4. — Monsieur, c'est en vain qu'au Parnasse un téméraire...
— Comment, mademoiselle, nous savons notre anti-phlogistique Boileau!... Mais, laisse donc, que crains-tu? Puérilité!
P. BOREL, Champavert, Passereau, l'écolier, 1833, p. 175.
2. Emploi subst. masc. Substance médicamenteuse ayant la propriété de combattre ou de prévenir les inflammations :
5. ... il savait une chose : c'est qu'il aurait à prévenir l'étranglement inflammatoire des parties lésées, puis à combattre l'inflammation locale et la fièvre qui résulteraient de cette blessure, — blessure mortelle peut-être! Or, quels topiques, quels antiphlogistiques employer? Par quels moyens détourner cette inflammation?
VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 482.
6. Les remèdes pourtant ne lui ont pas manqué, [à Jénaïde] infusions au punch, affusions glacées, opium, saignées, ventouses scarifiées, antiphlogistiques et vésicatoires de cantharide et de camphre...
A. ARNOUX, Algorithme, 1948, p. 219.
Rem. 1re attest. 1793 (J.-F. LAVOISIEN, Dict. portatif de méd., Paris, Barrois : ,,Antiphlogistiques, adj. et subst. masc. plur., épithète que l'on donne aux remèdes contre l'inflammation``); dér. de phlogistique, préf. anti-.
PRONONC. :[].
STAT. — Fréq. abs. littér. :8.
BBG. — BOUILLET 1859. — CHESN. 1857. — DUVAL 1959. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — Lar. méd. 1970. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — Méd. 1966. — Méd. Biol. t. 1 1970. — NYSTEN 1824 (s.v. antiphlogistique). — PRIVAT-FOC. 1870. — REY-COTTEZ 1970, t. 38, p. 356.

antiphlogistique [ɑ̃tiflɔʒistik] adj. et n. m.
ÉTYM. 1793; de 1. anti-, et phlogistique.
1 Méd. Qui combat l'inflammation. Anti-inflammatoire. || Médication antiphlogistique. || Médecine antiphlogistique.Traitement, remède antiphlogistique.
0 Hivert se permit tout haut quelque doute sur leur efficacité. Mais l'apothicaire certifia qu'il le guérirait lui-même, avec une pommade antiphlogistique de sa composition, et il donna son adresse :
— M. Homais, près des halles, suffisamment connu.
Flaubert, Mme Bovary, III, VII.
N. m. || Un antiphlogistique. || La glace est un antiphlogistique.
tableau Noms de remèdes.
2 Hist. des sc. Qui combat, s'oppose à la théorie du phlogistique. || Théorie, chimie antiphlogistique de Lavoisier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ANTIPHLOGISTIQUE — adj. des deux genres T. de Médecine Qui combat l’inflammation. Traitement antiphlogistique. Il s’emploie aussi comme nom masculin. Des antiphlogistiques …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • antiphlogistique — (an ti flo ji sti k ) adj. 1°   En termes de chimie, qui combat la théorie du phlogistique. 2°   En termes de médecine, qui combat l inflammation. Traitement antiphlogistique. 3°   S. m. plur. Les antiphlogistiques. ÉTYMOLOGIE    Anti, contre, et …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • anti-phlogistique — ⇒ANTI( )PHLOGISTIQUE, (ANTIPHLOGISTIQUE, ANTI PHLOGISTIQUE) adj. A. CHIM., vx. Chimie antiphlogistique, théorie antiphlogistique. Théorie proposée par Lavoisier sur la combustion par opposition à la théorie du phlogistique inventée par Stahl. B.… …   Encyclopédie Universelle

  • Arctostaphylos uva-ursi — Raisin d ours Raisin d ours …   Wikipédia en Français

  • Busserole — Raisin d ours Raisin d ours …   Wikipédia en Français

  • Busserolle — Raisin d ours Raisin d ours …   Wikipédia en Français

  • Raisin D'ours — Raisin d ours …   Wikipédia en Français

  • Raisin d'ours — Raisin d ours …   Wikipédia en Français

  • Arctostaphylos uva-ursi — Raisin d ours commun, Raisin d ours, Busserole Raisin d ours …   Wikipédia en Français

  • anti-inflammatoire — [ ɑ̃tiɛ̃flamatwar ] adj. et n. m. • XX e; de 1. anti et inflammatoire ♦ Méd. Qui combat l inflammation. ⇒ antiphlogistique. N. m. La cortisone est un anti inflammatoire. ● Anti inflammatoire médicament utilisé dans le traitement local de l… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.